learning by doing formation

Apprendre par la pédagogie active, voilà une méthode qui séduit de plus en plus ! Des précurseurs des années 70 jusqu’aux serious games d’aujourd’hui, la pédagogie active, faisant globalement écho au Learning by Doing, fait maintenant partie intégrante des méthodes de formation

Mais tandis que les propositions affluent, le manque d’explications pousse certains formateurs à adhérer à la démarche sans toutefois pouvoir profiter de l’accompagnement nécessaire à la bonne mise en place de ces « jeux pour formation« .

Cet article a donc pour but d’aider les professionnels de la formation à mettre en place le meilleur dispositif selon la formation proposée. À la fin de l’article, des exemples vous seront bien évidemment proposés. Focus ! 

La base des méthodes pédagogiques pour vos formations

Les avantages de la pédagogie active

En France, l’apprentissage, et l’éducation académique en générale, pâtit historiquement d’une approche théorique ultra dominante qui fait de la pratique quelque chose de quasiment « sale », de mal vue ! Fort heureusement, ce postulat est de plus en plus sujet à questionnement, la preuve en est avec les nouvelles réformes liées à la formation professionnelle, les nouvelles études scientifiques qui démontrent l’importance de la pratique, et notamment par la pédagogie active

 Ainsi, opposer la théorie et la pratique ne fait aujourd’hui plus du tout sens, et par la force des choses, la formation par le jeu (comme on préfère la nommer aujourd’hui) apparait maintenant comme un excellent moyen d’appliquer ce que l’on a appris, le tout à travers une méthode pédagogique attractive qui vient répondre aux problématiques d’attention des nouvelles générations. 

jeu formation

Des jeunes adultes qui, à l’inverse des générations précédentes, n’opposent pas apprentissage et plaisir, bien au contraire : jeux vidéos, Youtube etc. Ce sont ces supports qui constituent le quotidien des apprenants.

Organismes de formation, formateurs indépendants : apprendre par le jeu n’apparait aujourd’hui plus comme une option, mais comme une solution incontournable que tout professionnel de la formation se doit d’avoir dans sa boite à outils ! 

Apprendre par le jeu pédagogique

Actuellement, les experts du domaine ont identifié 3 catégories de « jeux de formation » pédagogiques reconnues pour leur efficacité et leur impact sur les apprenants.

Utilisez l’infographie pour vos formations

Apprendre par la simulation

Pour développer le savoir faire des stagiaires et leurs capacités à résonner collectivement, les jeux de simulation ont été identifiés comme un excellent moyen de préparer les apprenants à la réalité de leurs futurs métiers. Ici, les formes sont infinies, mais attention, vous devez veiller à ce que la simulation soit parfaitement en phase avec le projet du stagiaire. Pour les formations de gestion, privilégiez des exercices liés à la prise en main d’un budget (ménage, entreprise fictive etc.), pour les formations de management, la mise en place d’une relation manageur/employé etc.

Les types de formation :

  • Amélioration continue
  • Formation de nouveaux collaborateurs
  • Mise en place process

En mettant les apprenants face à des situations délicates, vous allez pouvoir, grâce à la pédagogie de l’erreur, illustrer le pourquoi de vos propos, justifier un positionnement … en somme, améliorer l’approche des stagiaires. 

apprendre par le jeu

Les jeux de réflexion 

Parallèlement, les jeux de réflexion sont un bon moyen ludique de vérifier la connaissance des apprenants lors de vos formations. Sous la forme de jeux de cartes ou de plateau, ce support va permettre de synthétiser les connaissances de chacun afin de résoudre des énigmes, répondre à des questions etc. 

Les types de formation : 

  • Vente
  • Prise en main d’une fiche produit
  • gestion temps/logistique
  • Évaluation

Les Serious Games

Au format numérique, le serious game est la forme de pédagogie active la plus en vogue actuellement. Face à son écran, le stagiaire est mis en immersion dans un environnement totalement calqué sur son futur métier. Ici, les erreurs sont sans conséquence, l’interaction avec des personnages virtuels pousse l’apprenant à prendre confiance … une aubaine pour un stagiaire ! 

Ici, l’intervalle entre la formation théorique et la mise en pratique physique apparaît être le meilleur moment pour la mise en place des serious games

Les types de formation : 

  • Métiers liés à la technique 
  • Vente et management 
  • Logistique

Des exemples de pédagogie active

Notre article ne serait pas complet sans la proposition de quelques exemples pratiques ! Pour conclure, voici quelques solutions de jeux pour formation qui ont fait leur preuve : 

  • Les jeux cadres Thiagi : traditionnellement, un jeu est composé d’un contenu et de règles associés. Pour le cas des jeux cadres de Thiagi, les règles restent identiques, et c’est simplement le contenu, selon les besoins du public visé, qui varie. Le Bingo est par exemple une excellente illustration du procédé. Le but ? tester les connaissances de vos apprenants en leur mettant à disposition une grille où chaque case correspond à une question liée à la formation. 
  • Les sous titres de vidéos muettes : le principe est de diffuser une vidéo sans le son. Les stagiaires devront alors recréer les dialogues en fonction de ce qu’il se passe à l’écran. Cette technique s’avère redoutable lorsque vous souhaitez vérifier les connaissances de votre groupe, leur faire intégrer un langage corporate ou établir la synthèse d’un séminaire. 
  • Etc

Les solutions sont infinies, mais une chose est sure : le Learning by Doing n’en est qu’à ses prémisses ! 

Cet article était - il intéressant ?

Clique sur les étoiles pour voter !

Note moyenne 5 / 5. Compte des votes : 1

Pas encore de vote ? Soyez le premier à noter cet article !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here