les métiers de demain

À quoi ressembleront les nouveaux métiers de demain ? Un changement radical est en cours dans l’économie. L’invention des nouvelles technologies entraîne un changement important dans notre société actuelle. Quels seront les futurs emplois en France ?

C’est difficile à concevoir. Plus des deux tiers des enfants inscrits à l’école maternelle et/ou élémentaire exerceront des métiers qui n’existent pas encore. L’importance des concepteurs de l’expérience utilisateur et des responsables des médias sociaux n’a pas changé au cours des dix dernières années. Qui aurait cru que le concepteur d’expérience utilisateur ou le responsable des médias sociaux deviendraient des postes aussi importants dans les entreprises ? Certaines professions vont devenir plus essentielles (intelligence artificielle, robotique, traitement des données), tandis que d’autres vont émerger. Nous avons également examiné les tendances actuelles

Cela a une influence considérable sur tous les emplois actuels. Découvrez les vocations très prometteuses qui joueront un rôle important.

Que réserve l’avenir en matière d’emploi ?

Le marché du travail est-il en phase avec l’évolution de la société?

Oui ! Les gens deviennent plus exigeants et la technologie évolue à un rythme rapide. Les professions de demain reflétaient tous ces changements, dans une certaine mesure. Mais ce n’est qu’un aspect de ce qu’implique réellement l’emploi de demain. Il s’agit non seulement des tout nouveaux emplois, mais aussi de tous ceux qui présentent un fort potentiel de recrutement futur. Prenons par exemple les professions dites « en tension ». Les services à la personne sont un de ces secteurs où l’offre de professionnels est supérieure à la demande. Si nous parlons aujourd’hui des services à la personne, c’est en raison du vieillissement de la population française, qui compte actuellement 26 % de personnes âgées.

Comment créer son entreprise ?

les métiers de demain

À quoi ressemblera le marché du travail à l’avenir ?

À court terme, il existe deux types d’emploi : ceux qui ne durent que quelques mois et ceux qui durent toute l’année.

  • Le remplacement du personnel partant à la retraite se fera par recrutement. Selon la DARES (Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques), plus de 80% des emplois offerts seraient destinés à ces fameux remplaçants de 2012 à 2022. C’est une aubaine pour les jeunes diplômés !
  • Les emplois qui nous permettront de répondre aux nouvelles exigences de l’économie et de la société. Deux tendances sont à prendre en compte : l’augmentation du nombre de postes de cadres (ingénieurs, informaticiens, comptables, financiers, gestionnaires administratifs, etc.) Les métiers de services (assistantes maternelles, aides à domicile, vendeurs, puéricultrices, agents d’entretien) sont très recherchés. C’est également une excellente période pour les jeunes qui ont terminé leurs études et qui cherchent un emploi.

Quelles seront les nouvelles possibilités d’emploi ?

Comme indiqué précédemment, la majorité des professions de demain n’existent pas encore. L’effet boule de neige va continuer à se développer à tous les niveaux et dans tous les domaines dans les années à venir. Les changements d’aujourd’hui seront encore plus cruciaux à l’avenir. Les changements vont s’accélérer de plus en plus (transformations technologiques, augmentations des outils informatiques, transformation numérique, etc.) Certaines industries et activités en ressentent déjà les effets. Les métiers de l’industrie, par exemple, nécessitent des compétences techniques d’une part, mais aussi des compétences technologiques plus sophistiquées d’autre part.

Le problème écologique aura-t-il un impact sur les futurs emplois?

Il s’agit, sans aucun doute, d’un problème qui produira de nouveaux emplois à l’avenir ; toutefois, pour l’instant, le changement se concentre sur les professions existantes. Le secteur de la construction, par exemple, devra procéder à de nombreuses modifications (construction durable, matériaux écologiques, conception à faible impact). Cette tendance ne fait que commencer et pourrait prendre de l’ampleur.

Idée d’avenir ? les formateurs éducateurs spécialisés

Quels seront les emplois les plus attrayants à l’avenir ?

  • Dans le secteur des soins de santé et des services à la personne, le problème est encore plus aigu. Il y aura une demande de nouveaux employés ayant un profil de formation court ou intermédiaire et possédant tous les niveaux d’éducation et d’expertise dans ce secteur.
  • Le secteur du commerce de détail : L’essor du numérique ne fera pas disparaître l’emploi dans le secteur du commerce de détail. De nombreuses personnes seront recherchées (techniciens des services administratifs, comptables et financiers, chefs de rayon…). Ces sélections nécessitent généralement un niveau d’études bac+5.
  • L’hôtellerie et la restauration : Ce n’est pas la branche qui offre le plus de postes, tout simplement parce que la plupart des employés ont déjà la trentaine. En revanche, les activités liées aux loisirs et au bien-être vont gagner en popularité. Par conséquent, la branche va continuer à se développer (cuisiniers, agents d’accueil, coachs sportifs, etc.) et à rechercher
  • Les entreprises devront se transformer pour faire face à la concurrence et se conformer aux nouvelles réglementations. Les personnes ayant un diplôme de niveau bac+5 (écoles de commerce, écoles d’ingénieurs, IAE, masters universitaires, etc.) seront privilégiées.
  • Les industries de l’informatique et du numérique : C’est le secteur qui connaîtra la plus forte croissance au cours des prochaines années. La bonne nouvelle ? On y trouve des profils allant de Bac+2 à Bac+5 (DUT, BTS, licences professionnelles, masters ou diplômes d’écoles d’informatique…).
les métiers de demain

Quelles industries seront les plus populaires demain ?

L’intelligence artificielle : l’avenir de l’entreprise

Au quotidien, l’intelligence artificielle fait l’actualité. Les voitures à conduite autonome (avec Elon Musk et Tesla), les assistants vocaux (avec Google et Amazon) et diverses autres technologies sont des exemples de véhicules autonomes. Mais, en termes de réalité, de quoi s’agit-il exactement ? Il s’agit de construire des machines qui ont des capacités cognitives de niveau humain. Il ne s’agit pas seulement d’un problème de startup ; il touche des entreprises de toutes sortes. La médecine, par exemple, en est une bonne illustration ? Cette technologie nous permet aujourd’hui de diagnostiquer plus rapidement un patient et d’utiliser des techniques d’imagerie médicale plus précises.

Les futurs postes liés à l’IA et en quoi seront-ils différents de ceux d’aujourd’hui

Les recrutements pour les métiers de demain sont déjà en cours. En voici deux autres :

  • Expert en machine learning : De nombreuses entreprises ont aujourd’hui besoin de concepteurs d’algorithmes pour améliorer, en temps réel, l’apprentissage des machines dotées d’une IA. Ils peuvent acquérir des connaissances en étudiant automatiquement ou par la mise en œuvre de fonctionnalités améliorées telles que la reconnaissance des formes de base ou experte, l’analyse sémantique et la traduction automatique.
  • Expert en chatbot : Pour pouvoir offrir une excellente expérience utilisateur aux clients d’une entreprise, le concepteur forme et améliore la capacité de l’intelligence artificielle à répondre correctement aux utilisateurs, notamment sur les réseaux sociaux et les sites web, en développant le concept de chatbot.

Des objets liés : une existence typique 2.0

Vous avez un objet connecté ou vous connaissez quelqu’un qui en a un ? Ce n’est pas une surprise. On en trouve partout (montres avec capteurs intégrés, bracelets, balances, enceintes, frigos qui se connectent à internet). Les objets connectés sont au cœur de notre existence, que ce soit pour les particuliers ou les professionnels. L’apparition de ces nouveaux produits nécessitera leur développement, leur test, leur programmation et leur production. Par conséquent, il y aura une augmentation de la demande de personnel. De nouveaux programmes de formation seront probablement élaborés en raison de cette croissance de la demande de main-d’œuvre dans toutes les industries.

Voici deux emplois qui vont recruter de nombreuses personnes :

  • Pilote de drone : Le pilote de drone civil doit connaître les règles et règlements, comprendre la technologie, obéir aux normes de sécurité, maîtriser le fonctionnement et le contrôle de la machine dans toutes les situations, etc. Son expertise est très demandée dans de nombreux secteurs (construction, sécurité industrielle, médias, cinéma, etc.). Peut-être y aura-t-il demain de nouveaux cours pour étudiants consacrés à ce sujet ?
  • Domoticien : Il apportera chez vous tous les appareils connectés nécessaires (thermostat, lumières, détecteurs de présence, réfrigérateur, etc. Il s’assurera du bon fonctionnement de votre maison intelligente en connectant toutes vos connexions Wi-Fi (ou 4G/5G).
  • Les imprimantes 3D : C’est un matériau sans limites. Il peut être utilisé pour fabriquer tout et n’importe quoi d’imaginable. Cela est évident dans la façon dont la société l’utilise… pour fabriquer des organes, réparer des moteurs, des composants d’avions, des objets décoratifs, des prothèses et une variété d’autres articles..

La data : Une révolution est en train de se produire dans le monde du trading financier

Nous entendons toujours parler de données et d’intelligence artificielle. Ce sont deux industries à fort taux de croissance (et ça ne ralentit pas). De nombreuses entreprises s’y engagent et procèdent à des ajustements stratégiques importants pour concurrencer les nouveaux venus. La plupart des grandes entreprises entreprennent des transformations importantes pour améliorer leurs opérations, l’expérience client et leur efficacité. Elles tentent de tirer le meilleur parti des données dont elles disposent. De nouveaux modèles d’affaires sont alors développés, entraînant la création de nouveaux emplois. Les données valent désormais leur pesant d’or, et c’est l’une des industries qui attire le plus de monde.

Voici quelques titres de postes qui traitent des données :

  • Développeur : Voici une liste de profils en demande : Mobile, Web, Logiciel/Embarqué, et ainsi de suite. Il traduit l’ensemble d’un site web ou d’une application web et mobile. Malgré sa popularité, il reste ouvert à tous. Il s’occupe de tous les éléments techniques et personnalise les services de ses clients. Les développeurs font partie des professionnels les plus demandés aujourd’hui. C’est une formation que de plus en plus d’étudiants choisissent.
  • Data miner : Ce poste, qui peut être placé dans différents départements, est un rôle transversal qui consiste à recueillir et à analyser des données. Le mineur de données recueille et recherche des informations qui pourraient être utiles à l’entreprise. Pour établir de nouveaux produits ou de nouvelles campagnes de marketing sur la base d’informations sur les clients, le scientifique des données peut employer diverses méthodes. Ainsi, selon la technique choisie, le data scientist sera en mesure d’établir de nouveaux produits ou de nouvelles campagnes marketing (sur la base d’informations sur les clients, par exemple). Il s’agit avant tout d’un processus de tri et de qualification des données pour aider le data scientist.
  • Data scientist :Un ingénieur ayant une formation Bac+4 à Bac+5 (et, dans certains cas, encore plus) appliqué des compétences en mathématiques, statistiques et informatiques pour analyser et traiter des millions de données de manière bien plus experte qu’un mineur de données. C’est la mission du data scientist ou data manager. Il va permettre à l’entreprise de répondre aux demandes et difficultés stratégiques et fonctionnelles
  • Expert en cybersécurité : Ce rôle consiste à défendre une entreprise contre les cybercriminels (également appelés attaques informatiques). Cependant, il s’agit aussi de détecter les problèmes dans le réseau. Dans cette carrière, il y a beaucoup de places libres. Elle nécessite l’emploi de nombreux profils (techniciens de support, experts en intrusion, auditeurs, etc.) Ils seront en quelque sorte des hackers professionnels, à ceci près qu’ils seront du bon côté. Ils mettront leurs talents à la disposition des entreprises.

La robotique : Un nouveau marché est peut-être à portée de main.

La robotique est un secteur en plein développement qui ne fait que gagner en popularité.

Voici une liste des emplois en robotique qui ont le vent en poupe :

  • Concepteur en robotique : Du début à la fin, il peut construire un robot intelligent de A à Z, de la fabrication à la programmation. Son travail est minutieux et nécessite un large éventail de talents (mécanique, électronique, informatique embarquée).
  • Mécatronicien :Les systèmes embarqués compacts et intelligents sont conçus à l’aide de cette technologie. Elle est au centre de l’invention.
  • Opérateur de commande numérique : Une fois installés dans une chaîne de production, les robots industriels ont besoin d’être paramétrés en fonction de la production en cours. Une programmation du bras articulé est donc nécessaire pour l’adapter au travail requis, par exemple. Sur le même principe, un technicien de maintenance, lui, s’occupe de maintenir le bon fonctionnement des robots grâce à un suivi et un entretien régulier.

Quelle forme prendront les emplois de demain ?

Le développement de ces nouveaux métiers aura également un impact sur la forme de l’emploi en France et dans le monde. Ils seront un catalyseur du déclin du salariat et de l’essor du statut de freelance. Oui, ces nouvelles opportunités d’emploi vont stimuler de nouvelles habitudes (télétravail, externalisation des activités numériques, etc.) Les experts prédisent qu’à l’avenir, il y aura beaucoup moins de salariés et de plus en plus d’indépendants dans tous les secteurs d’activité. Et cette transformation est déjà en cours.

Cet article était - il intéressant ?

Clique sur les étoiles pour voter !

Note moyenne 3 / 5. Compte des votes : 1

Pas encore de vote ? Soyez le premier à noter cet article !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here