application cpf

En 2021, tout acteur de la formation continue (organismes de formation et formateurs indépendants) doit impérativement proposer des formations qualifiantes afin d’être éligible au CPF (Compte Personnel de Formation). 

Additionné à l’attractivité grandissante de l’application CPF « MonCompteFormation », qui laisse à l’apprenant la possibilité de sélectionner lui même la formation certifiante de son choix, cette démarche devient aujourd’hui vitale.

Démarche et conseils.

Identification et proposition des formations éligibles au CPF

Avant de poser notre focus sur l’application MonCompteFormation, quelques petits rappels s’imposent.

Formation certifiante : définition 

On entend par formation certifiante : 

  • Les formations capables de délivrer un CQP (Certificat de Qualification Professionnelle)
  • Les formations figurant dans le RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) 
  • Les formations conditionnées par l’inventaire CNCP des certifications
  • Les formations reconnues et financées par les organismes publics comme Pôle Emploi, les régions, l’AGEFIPH etc. 

Bon à savoir : ces listes sont accessibles en quelques clics sur le site France Compétences.

Les formations éligibles au Compte Personnel de Formation

Ceci étant dit, la liste des types de formation éligibles au CPF est ainsi clairement identifiée : 

  • Les formations dédiées à l’acquisition de compétences, VAE. 
  • Les actions d’apprentissage dont la certification est enregistrée au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ou au Répertoire Spécifique (RS)
  • Les démarches de formation d’assistance à la création ou reprise d’une société 
  • Les formation dédies au Bilan de Compétences
  • Le Certificat CléA
  • La préparation au permis de conduire B
  • Les formations réservées aux volontaires et bénévoles en Service Civique ainsi que les formations établies par les partenaires sociaux.
cpf

Rendre accessible ses formations avec le CPF

Votre proposition de formation répond aux critères précédemment listés ? il faut maintenant rendre accessible vos formations.

Tout d’abord, il va vous falloir référencer votre offre. Pour ce faire, les indépendants et organismes de formation doivent enregistrer leurs certifications auprès de la CNCP. Si celles-ci sont déjà enregistrées au RNCP ou à l’Inventaire, vous pourrez dans ce cas vous faire référencer dans Offre Info, le canal dédié aux usagers du CPF. 

Ensuite, si vous venez de créer votre activité, il vous faudra acquérir un numéro d’enregistrement en déposant votre déclaration d’activité sur le portail « Mes démarches emploi et formation » du Ministère du travail

Enfin, la reconnaissance de la qualité de vos formations est également un point déterminant sur lequel vous allez devoir vous pencher. Suite à la loi pour « la liberté de choisir son avenir professionnel » promulguée en 2018, l’acquisition de la Certification Qualiopi est ainsi devenue un pré-requis incontournable qui déterminera fortement l’attractivité de vos formations.

Pour aller plus loin : comment se faire certifier Qualiopi ?

Comment utiliser l’appli CPF MonCompteFormation ?

Pour rendre visible les offres de formation éligible au CPF, les organismes de formation et formateurs indépendants vont devoir enregistrer leur proposition sur la plateforme Espace Des Organismes de Formation (EDOF). De cette manière, l’offre devient ainsi visible à la fois sur le portail web MonCompteFormation ainsi que sur l’application associée.

application Mon Compte Formation

Savoir gérer les inscriptions

Ainsi, l’application CPF est devenue en quelques mois le socle de la nouvelle stratégie des organismes de formation. Elle permet notamment : 

  • D’optimiser la gestion des ressources de formation.
  • De Trouver des formations en appliquant des filtres liés à leur secteur d’activité ou leur région .
  • De Faciliter la mise en relation avec les organismes de formation.
  • De s’inscrire aux formations sans avoir recours à un intermédiaire. 
  • De consulter des statistiques d’insertion sur le marché du travail à l’issue de la formation et de connaître le salaire prévisionnel à l’embauche.
  • etc.

Dans ce sens, comment gérer les inscriptions à travers ce nouveau biais ? Ici, quand un apprenant fait une demande d’inscription, l’organisme de formation va recevoir une notification dans son espace. À ce moment là, trois solutions : valider la demande, la refuser, ou émettre une contre proposition en modifiant certains éléments (date, objectifs, format du contenu etc.). 

Il s’avère toutefois que certaines formations nécessitent des démarches spécifiques. Pour répondre à ce besoin, le formateur peut directement prendre contact avec le futur formé afin de valider les conditions d’admission. Pour faciliter le processus, la validation de ces modalités peut se faire de différentes façons, par téléphone, à distance, en physique etc. 

Pour valider définitivement l’inscription, il faut que l’organisme de formation accepte la demande et que l’apprenant réserve ses droits CPF pour cette même formation. 

Délais de retour 

Conformément aux directives, l’organisme de formation doit répondre à toute demande en respectant un délais bien spécifique : 

  • Pour les formations avec pré-requis, l’organisme de formation profite d’un temps de battement de 30 jours ouvrés pour gérer la demande d’inscription, mais attention, il doit en accuser la bonne réception dans un délais de 2 jours. 
  • Pour les formations sans pré-requis, un délais de 2 jours ouvrés est imposé aux organismes de formation pour répondre au demandeur. 

Si dépassement du délais : inscription annulée !

Vous êtes maintenant au fait de l’application CPF : allez plus loin en consultant notre article sur la digitalisation des organismes de formation 

Cet article était - il intéressant ?

Clique sur les étoiles pour voter !

Note moyenne 5 / 5. Compte des votes : 1

Pas encore de vote ? Soyez le premier à noter cet article !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here